Archive for octobre, 2008

A voir

mardi, octobre 14th, 2008

 

Dans les événements des douze mois écoulés qui peuvent prétendre au rang d’importants, si pas essentiels, il y a (dans notre chef) l’achat d’un terrain boisé au domaine de Revleumont, commune de Cerfontaine, province de Namur…

hetres34.jpg                                      dsc_0332a.JPG

Pourquoi important ? D’abord ça change l’organisation de ma vie : sur 7 jours de la semaine, j’en passe désormais entre deux et quatre dans ma « campagne », à l’écart des ondes gsm, télévision ou internet. Cet « isolement » est-il bénéfique ou menaçant ? à vous de juger. Je me sens un peu sevré, mais j’ai enfin le temps de voir passer le temps. Et ce temps je le mets à profit. Témoin cet ensemble de photos que je vous partages :
CabaneOctobre2008

J’avais vraiment à cœur de pouvoir continuer à venir à ma guise dans ma retraite, sous les arbres, dans les bois, même par temps froid et humide. Je ne voulais pas me retrouver de nouveau, comme au mois de juillet, mis en fuite par les éléments. J’ai donc étudié et réalisé une isolation de la caravane que nous avons trouvée sur le terrain quand nous en sommes devenus propriétaires. J’ai réussi à supprimer le phénomène de « paroi froide » ce qui nous donne un confort agréable quelque soit le temps qu’il fait dehors. Nous verrons à l’usage si ça marche. J’y crois. L’essentiel dans tout ça ? j’ai réalisé quelque chose de mes mains, sur base d’une idée travaillée et développée en surfant sur les ressources internet. Une époque à marquer d’une pierre blanche.

L’essentiel

samedi, octobre 4th, 2008

A force de vouloir éliminer l’accessoire, l’essentiel se fait rare.

Et en fin de compte, l’essentiel ne serait-il pas ce qui fait le quotidien, plutôt que « le jour où… » ?

Alors des essentiels, dans ce sens il y en a eu tant que je ne sais plus par lequel commencer.

Peut-être par un chiffre : 8.
avec la naissance de Camille
迦実 (kamii), après celles (en remontrant dans le temps) de Cloé, Anna, Mael, le nombre de mes petits enfants est passé en cette année 2007-2008, de 4 à 8.

Je trouve ça très symbolique. Avec ce chiffre, la première génération du 21ème siècle égale en nombre celle qui la précède : mes quatre enfants et leur compagnes/compagnon sont aussi 8, de la même façon que mes frères et sœurs et moi-même, soit six, avec nos compagnes/compagnons, 12, avions donné à Papy et Maman Renée 12 petits enfants.

Qu’on ne s’y trompe pas, l’essentiel à mon sens ce n’est pas le chiffre, ce n’est même pas la personne unique de chacun de ces tout petits : c’est ma surprise de constater que mes enfants sont à leur tour des parents, et qu’ils sont excellents dans ce rôle.

Je ne les y avais jamais imaginés, je n’aurais pas songé u n instant à les former dans ce sens. D’où ma joie de constater que la vie suit son cours avec sérénité, comme un long fleuve tranquille ( ?!).

Jour après jour, génération après génération, tous différents, et pourtant tous reliés par cet invisible fil de la vie, dont j’espère que vous savourez la puissance et la richesse.