Archive for février, 2012

Faut-il croire à l’homéopathie ?

vendredi, février 3rd, 2012

En d’autres termes, peut-on envisager l’homéopathie comme une spécialité de la médecine, ou comme une thérapie de nature psychologique agissant pas effet placebo.

La question est sur facebook

Hey les amis, un petit débat, pour ou contre l’homéopathie, preuves à l’appui dans les deux cas et articles scientifiques demandés :)) Pour répondre à une interrogation personnelle (et un autre débat avec des scientifiques purs et durs !)

Et le débat s’anime :

o

Karine Tupperware Jacques Pas vraiment pour, je pense plutot au départ que c’est psychologique… Mais bon comme certain produits ont été efficace pour mon fils alors qu’il n’était encore un bébé, je suis rendue partagée.

Il y a 21 heures • J’aime •   1

o

Elisa Laleuf l’homéopathie est une médecine énergétique, elle utilise le vide quantique des cellules pour transmettre les informations. Comme toute médecine énergétique elle est plus efficace quand le corps est non-intoxiqué (c’est pour ça qu’elle fonctionne très bien sur les bébés pas encore intoxiqués au café, tabac, alcool etc, et qu’elle fonctionne aussi très bien sur les animaux en agriculture bio, ce qui pulvérise la thèse de l’effet placebo)

magazines_nexus

Il y a 21 heures • J’aime •   3

o

Elisa Laleuf quand ça marche pas, c’est soit pas la bonne prescription, soit le corps est trop encrassé, soit le corps énergétique a beaucoup de problèmes et ne peux répondre, mais bon à ta place je ne trentrerai pas dans un débat sur l’énergétique avec des scientifiques purs et durs, ils ouvriront la porte quand ils le voudront, et en attendant ils la laisseront volontairement fermées(enfin on sait jamais c’est l’ère du Verseau, mais te fait pas mal), après les effets indésirables sont très rares, dans le pire des cas ça ne marche pas, et dans le meilleur ça marche et sans effets secondaires, pourquoi être contre ?

Il y a 21 heures • J’aime •   3

o

Marlène Weil Pareil, ni pour ni contre, j’ai jamais essayé pour moi mais sur ma puce oui (camilia pour les dents et coratrucmuche pour le rhume), et je ne peux pas dire si ça a vraiment marché en fait, je n’ai pas vu d’effet prononcé mais si ça se trouve ça aurait été pire sans, impossible à savoir !

Il y a 21 heures • J’aime •   1

o

Elisa Laleuf j’ai vu sur mon fils des otites guéries en 2h (soulagement des douleurs quasi immédiat) et des bronchites guéries en 3 jours, ça peut être impressionnant quand c’est la bonne prescription le bon homéo et la bonne réponse.

Il y a 21 heures • J’aime •   3

o

Alexandra Eyral Moi, je voulais juste dire qu’il faut arrêter de penser que l’homéopathie se donne comme un bonbon, même sans effets secondaires. Comme le dit Elisa , il est important d’avoir une prescription faite par un homéopathe compétent.

Il y a 21 heures • J’aime •   2

o

Elisa Laleuf y a quelques dilutions qui peuvent avoir des effets indésirables mais elles sont très rares, par exemple hepar sulfur , est très puissant, mais peut provoquer des otites , mais je crois que y en a seulement un ou deux autres dont il faut se mefier

Il y a 21 heures • J’aime •   1

o

Alexandra Eyral Dans ce cas, si tu ne consultes pas d’homéopathe, il me semble que c’est rappelé dans tous les (bons) livres sur l’homéo.^^

Il y a 21 heures • J’aime

o

Dine Andco ‎Elisa Laleuf je veux bien l’article ! Merci ! Tu penses quoi des « suicides homéo  » destinés à prouver que c’est sans effet ?

Il y a 20 heures • J’aime

o

Nolwenn Jan Moi je suis pour mais je pense que certaines personnes réagissent plus que d’autres, donc ça ne guérira pas a tout coup 🙂 pour l’experience perso, ma mère m’a raconté que lorsque j’étais petite je faisais quasiment une otite par semaine, ne sachant plus quoi faire elle est allé voir un homéopathe (très bon homéopathe d’ailleurs) et mes otites se sont espacé à tout les mois puis progressivement elles ont fini par disparaître (ça n’a pas disparu d’un coup mais ça a soulagé mes parents qui voyait enfin un traitement qui fonctionnait)

Il y a 20 heures • J’aime •   1

o

Aude Choppin moi je pense que le meilleur homéopathe, c’est celui qui va poser plus de questions sur son patient, que sur la maladie qu’il a. Il va ensuite le traiter de manière à renforcer ses faiblesses, sans toujours soigner les symptômes de la maladie. Le corps y gagne, le système immunitaire est renforcé à chaque maladie, c’est vraiment une médecine positive. Pour ce qui est du suicide, ça me semble impossible, ridicule, et la personne qui veut essayer ça n’a vraiment pas compris le fonctionnement de base de l’homéopathie. On essaye pas de faire disparaître des symptômes, mais on donne au corps des moyens nouveaux pour les combattre.

Il y a 20 heures • Je n’aime plus •   4

o

Michel Choppin articles, tests, j’ai pas vraiment collectionné tout ça. y en a moins que pour l’allopathie.

l’homéopathie, c’est avant tout un art de soigner qui dépend du sujet lui-même (ou de celui qui exprime sa volonté, comme la maman du bébé) pour se soigner par homeopathie, il faut se prendre en charge, le thérapeute est un conseil, pas un maitre.

mais il ne faut même pas « y croire », il faut avoir envie de guerir…

peut etre un peu philosophique comme info, mais ça fait partie de l’enquête.

Il y a 11 heures • J’aime •   1

o

Maud Zoetardt Alors, irrémédiablement pour théoriquement, car convaincue des bienfaits, mais poru avoir concrètement essayé sur moi durant ma grossesse (avec une homéopathe), j’ai trouvé les effets lents, il a fallu clairement attendre au moins 4 jours pour commencer à voir une amélioration. Par contre, j’ai testé une crème homéopathique pour les douleurs musculaires, un pendant homéo du flexium ou autre truc du genre, et là, complètement bluffée car amélioration nette en une journée à peine… L’oscillo me fait passer un hiver sans grippe. Mais clairement, traitement complet homéo sans rien d’autre en allopathie, ça marche ici, mais lentement, et je me demande du coup si les gens ne pensent pas que plus vite ça marche, mieux c’est….?

Il y a 6 heures • J’aime

o

Maud Zoetardt Je suis convaincue par ce que dit Elisa pour l’expérimenter ici sur moi enceinte et sur le petit. Enceinte, je suis beaucoup moins intoxiquée (pas d’alcool, de cigarettes, bon un peu de café quand même lol !) et je pense que ça marche d’autant mieux, et Arthur, on n’a en fin de compte utilisé que le chamomilla, mais quelle merveille pour ses douleurs de dent !!!

Il y a 6 heures • J’aime

Et le débat n’est pas clos !

Pour moi, je pense surtout que l’homéopathie est un type de soin holistique, qui s’adresse à une personnalité plutôt qu’a un malade ou pire à une maladie. L’homéopathe n’emploiera pas le même remède pour des symptomes similaires chez des patients différents. Mais finalement, c’est le soin que la personne prendra de son propre traitement, de sa propre santé, qui déterminera l’efficacité du traitement.

Alors, le suicide à l’’ homéopathie, ça fait légèrement sourire. Dans cette forme de soin, ce qui guérit, ce n’est pas le produit, mais la réaction de l’organisme malade. Le produit en lui-même est inoffensif. A part de très rares cas recensés, les boules, poudres et gouttes homéopathiques sont sans effet en l’absence de symptomes. Le but du jeu n’est pas de faire agir un auxiliaire externe, mais de faire réagir l’organisme contre le déséquilibre qui provoque la maladie.

Quoi de plus adulte, en fin de course, que de responsabiliser la personne dans sa totalité et de la pousser à se prendre en charge de l’intérieur ?