Archive for août, 2016

mon jardin

lundi, août 29th, 2016

Le printemps a été plutôt saumâtre cette année
Les limaces ont dévoré les salades, les semis de haricots ont fondu, la vigne a pris plus d’un mois de retard,les fraisiers ont attrapé l’oidium et les pommes de terre, mises en place avec six semaines de retard, ont été détruites par le mildiou avant d’avoir fait un seul tubercule…
Du coup, je me suis remis en selle avec la fin juillet et le début des beaux jours
et j’ai commencé à me renseigner sur les techniques alternatives qui me permettraient de recevoir quelque chose pour mes efforts assidus.
J’ai la chance de trouver facilement au marché de Chimay, des plants de toutes sortes de choses.
J’ai renoncé aux salades, inutile de nourrir les limaces, et aux radis, les semis, c’est trop délicat pour moi.
Pour l’automne, j’ai trouvé des plans de bettes à carde (les rouges sont à l’honneur en ce moment)
des poireaux (un cent, c’est assez), des choux et des navets,
Les haricots ont fini par démarrer au deuxième semis, et ils produisent en ce moment plus qu’on ne saurait en consommer!
heureusement qu’il y a le congélateur
Pour occuper le terrain, j’ai remis trois rangs de fraises, on verra bien.
Quant à la vigne, elle a accusé un gros retard, mais elle est couverte de grappes. Je me demande si quelque chose aura le temps de mûrir avant l’automne
la vigne

le raisin

A la demande générale, quelques explication graduées sur les différentes prises de vue:
Ensemble de la partie haute du jardin (les haricots et les bettes, avec en arrière plan les topinambours dont j’attends la floraison pour le mois d’octobrele jardin

ici, pour le plaisir, un carré de roquette à droite , et une patate douce à gauche (mais oui, elle pousse)le plaisirroquette et patate douce

tout le monde aura reconnu des artichauts plantés en juinles artichauts

ici les betteraves rouges. On ne voit pas encore grand chose comme ça, mais je les ai achetés en pots, divisées, repiquées, et elles poussentles betteraves rouges

oui, il y a un petit mélange dans les prises de vue: ici nous retournons dans le haut du jardin pour nous rendre compte de l’avancée des bettes (sans rave)les bettes(rouges)

une rangée de choux de Bruxelles, encore assez petits, ils ne doivent quand meme venir que pour le nouvel anles choux

les haricots, donc, après le deuxième semis. les haricots

une rangée de navetsles navets (deja ronds)

mon cent de poireaux, avant que passe la moucheles poireaux

la seule manière de cultiver des salades: dans un compartiment étanche aux limaces. Il faudra attendre quelques semaines, qu’elle grossissent encore.les salades

Il n’y a pas encore assez de « mauvaises herbes » pour recouvrir la terre nue, ce qui me contraint à arroser par ces fortes chaleurs.