tout le monde peut se tromper

Je me suis plaint il y a quelques jours de la saleté des dechets abandonnés un peu partout. Il se pourrait que je doive revoir ma position si j’en crois Le Soir.

Bon, entendons-nous bien, c’est un village récemment ouvert à la civilisation par la création d’une route, ce n’est pas au Kerala, ce n’est ni Kochi, ni Trivandrum, ni Kovalam.
Pour en revenir a quelques particularités locales, j’ai mémorisé un standard téléphonique et un transfo (que j’espère moyenne tension…)
Remarquable quand on se rend compte que par ailleurs, ici à Kovalam, au fin fond du pays, la 3G passe, internet arrive par le cable, il y a des TV un peu partout.
Paradoxes d’un pays qui a construit jusqu’il y a dix ans des voitures Ambassador, avec une usine laissée par les anglais dans les années 50 sur la base des Austin de l’époque.
Par ailleurs, nous sommes ici dans le pays de la médecine ayurvédique, fondée il y a quelques milliers d’années en même temps que la médecine chinoise, sur des bases comparables, mais développée autrement : pas d’acupunture ici, plutôt des massages et l’intégration du yoga dans les attitudes de santé.
DSC_0079

DSC_0223

IMG_1155

Leave a Reply