Café!

Cafe!
Nous sortons ce matin de l’AJ un peu en manque: panne d’électricité dans la nuit, pas de café à huit heures, il faudra en dénicher un dans la rue, puisque même la tisane chauffée au thermoplongeur nous a manqué au réveil.
Quelques quadras d’avance, tourner la esquina et voila le cafe: un homme promène dans la rue sa poussette équipée de multiples Thermos, d’un grand bac pour les medialunas, d’une provision de gobelets jetables. Le tout pour un prix démocratique. C’est une véritable attraction, probablement une célébrité locale, à voir le monde qui afflue autour de sa boutique!
Nous trouvons ce qu’il nous faut, nous nous installons devant une vitrine au soleil pour savourer notre desayuno, et nous observons le manège des clients habitués: une véritable ronde de messieurs en voiture, d’ouvriers en route, etc…
Peut être pas un grand métier, mais il doit quand même gagner se vie a ce petit jeu, en complétant en fin de journée par une autre occupation accasionnelle. 
L’essentiel, dans l’adversité, ne pas perdre courage, repartir du bon pied, ça roule!

Leave a Reply