mauvais temps

Encore un peu de vent aujourd’hui. Un habitué nous dit qu’il fait mauvais.
Nous, on voit le soleil et les 25 ° et on ne se plaint pas. Mais semble-t-il, les résidents trouvent que c’est parmi les plus mauvais jours de l’année : on est en hiver, ici.
Nous logeons dans un hotel que les snobs du coin ne connaissent pas, l’hotel Tiznine http://www.hoteltiznine.com/accueil.html à notre grande satisfaction, il est dans notre budget, recommandé avec raison à mon sens par le routard dans le guide papier de 2013
tiznine

chambre
Nous passons la matinée à visiter divers quartiers pour nous rendre compte des différences. Si jamais on trouve un petit appart à louer pour une longue période, plusieurs voyageurs rencontrés nous ont dit que si on aime la région, c’est un bon plan pour ne pas payer trop cher. Et comme nous, on aime bien notre indépendance et notre popote, on accroche à l’idée de revenir dans ces conditions.
Très amusant de rencontrer des agents immobiliers, de toutes classes et nationalités, entre M. Bataille de Talborjt à Omar du quartier des Amicales.
On a même croisé un résident qui nous a promis de nous tuyauter sur ce qui existe dans le quartier où nous sommes et dans les environs.
Après midi à la plage, un peu de vent (sable dans les cheveux, heureusement qu’il y a une douche à l’hotel !) mais un moment de farniente superbe.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ce soir halte en face de la mosquée dans un snack du quartier, très démocratique, mais devant lequel on fait la file en attendant qu’une table se libère. Enfin, nous on a eu la bonne idée d’arriver au moment de l’appel à la prière de la mosquée en face et on a eu directement deux chaises.
Une soupe harira avec dates et pâtisseries, et deux rouleaux frits avec poisson et légumes, arrosé d’un thé à la menthe. Repas très couleur locale, savoureux et bien dans le ton entre marocains.
harira
33b

Leave a Reply