au jour le jour

Aujourd’huiOLYMPUS DIGITAL CAMERA

, c’est moi qui prends la plume, même si Michel risque également de faire son petit mot quotidien sur notre périple d’aujourd’hui.

Certains s’intéressent de savoir pratiquement comment nous vivons au jour le jour, et c’est ce que je me proposais de décrire.

Après avoir été quelques nuits dans les hotels marocains, qui dans l’ensemble étaient bien propres, nous nous sentions attirés par le fait d’être dans un camping. En effet les chambres d’hotel sont faites pour les pays chauds et donc sont assez froides pour nous. Tout est fait pour  éviter à tout prix que le soleil ne rentre mais cela fait des chambres sombres et qui ont l’air humides. Nous avions envie de tester les chambres que l’on loue dans les campings et cela nous a de suite convenu. Au début de notre voyage, nous prenions nos trois repas à l’extérieur, mais maintenant nous pouvons en tout cas prendre le petit déjeuner sur place, que nous confectionnons nous-mêmes, nous prenons un repas dans un resto et l’autre nous nous débrouillons pour nous faire une salade chez nous. Nous testons les spécialités de la région et nous choisissons de préférence des restos fréquentés par les marocains. De premier abord ils n’ont pas spécialement un air très encourageant, mais nous nous habituons à leurs manières et leurs costumes qui changent de région en région, et dans l’ensemble nous avons mieux mangé dans ces endroits que dans ceux qui sont fréquentés par les touristes. Souvent pour faire plaisir au touriste ils veulent donner des copies de plats européens,  mais ces copies ne valent pas leurs succulents plats de chèvres ou brochettes épicés.

Nous nous adaptons à la vie marocaine, et même au niveau des prix. Nous nous efforçons de ne pas continuellement tout transformer en euros cela change la vision des choses.

Notre vie de tous les jours est ponctuée de rencontres et ballades, de visites, et bien sur de la route.

Nous avions comme plan de visiter le sud du Maroc et avions plus ou moins un circuit de prévu. Mais ce circuit est entrain de changer au fur et à mesure de nos rencontres et des découvertes que nous faisons une fois sur place. Nous allons certainement supprimer des endroits, parce que nous préférons rester plus longtemps ici ou là.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Par ex. aujourd’hui nous avons trouvé une colocation avec un étudiant marocain et nous allons y rester un peu plus que prévu, parce que cela nous permet de découvrir la région par des natifs, et de faire des rencontres.

Nous sommes restés à Tafraout plus longtemps que prévu parce que la ville est douce, calme, intéressante. Là nous avions des voisins français du Tarn qui viennent pour quatre mois et reviennent d’année en année avec leur quatre x quatre, ils connaissent le Maroc mieux que beaucoup de marocains, ils nous ont bien aidés pour nous donner une idée des routes et des choses à voir.

Nous restons souvent en dehors des sentiers battus, et découvrons des choses superbes. Par exemple, nous ne pensions nous arrêter à Tata qu’un jour, les guides, tant lonely planet que routard n’étaient pas très encourageants et voilà que nous découvrons une merveilleuse petite ville entourée entièrement d’arcades. Elle n’est pas très touristique, et pourtant en quelques heures nous entendons parler de tant de choses à voir. C’est vrai qu’on peut voir les effets de la désaffection des habitants pour cette bourgade, pour le nord du Maroc.

Ici c’est le désert, ou plutôt une oasis dans le désert.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

Leave a Reply